Qu’est-ce qu’une intervention d’urgence?

Pourquoi les réseaux d’intervention d’urgence sont-ils importants?

Les réseaux régionaux sont essentiels pour assurer que des mesures, scientifiques et responsables, soient prises en temps opportun face aux situations d’urgence et aux incidents impliquant des animaux marins. Pêches et Océans Canada est l’organisme fédéral responsable de la conservation et de la protection des animaux marins du Canada, mais les besoins en matière d’interventions d’urgence dépassent les ressources et les politiques gouvernementales existantes. Les réseaux régionaux comblent ces lacunes et, dans de nombreuses régions, ils sont devenus les experts et les intervenants principaux en ce qui a trait à la détermination de la ligne de conduite à tenir face à ces événements.

Qu’est qu’une « intervention d’urgence »?

Les interventions liées aux incidents ou aux situations d’urgence impliquant des animaux marins peuvent intégrer tout ou partie des trois éléments suivants : sauvetage, recherche et sensibilisation.

Sauvetage

baby-whale-rescue-02

Les animaux vivants en détresse peuvent nécessiter des interventions pratiques, rapides et coordonnées par des intervenants autorisés hautement qualifiés. Le type de sauvetage dépend de la nature de l’urgence. Les animaux peuvent être enchevêtrés dans des cordes ou d’autres matériaux, ils peuvent être piégés dans un secteur (en raison de la forme des côtes, de structures humaines ou même de la glace), et ils peuvent être échoués vivants sur la terre ferme. Les opérations de sauvetage, dans chacune de ces situations d’urgence, peuvent impliquer un contact direct avec les animaux pour tenter de les libérer de leur détresse. Les interventions peuvent impliquer également le désenchevêtrement d’animaux ou leur renflouement depuis le rivage. Dans certains cas, les animaux peuvent nécessiter une réhabilitation dans une structure médicale avant d’être relâchés; cependant, un seul établissement offre actuellement ce soutien au Canada. Dans la plupart des situations, la sensibilisation du public et le contrôle des foules fait aussi partie des opérations de sauvetage.

Sensibilisation

whale-day-7

La communication avec le public fait partie intégrante de toutes les situations d’urgence auprès d’animaux marins et il s’agit d’un rôle crucial que tout organisme chargé des interventions d’urgence doit assumer. Toutes les situations d’urgence impliquant des animaux marins offrent l’opportunité de mobiliser et d’éduquer les Canadiens au sujet des animaux marins, des types de situations d’urgence et des efforts déployés par les équipes régionales d’intervention d’urgence. Des intervenants formés fournissent des conseils et un enseignement sur place aux personnes présentes, sous forme d’apprentissage expérientiel. Les centres d’assistance téléphonique et de coordination offrent de précieux conseils aux appelants en les guidant à travers le processus de signalement et d’intervention sur place initial, maintenant ainsi l’engagement bénévole. Des ateliers de formation formels et des séances d’information organisés par les réseaux régionaux offrent des possibilités d’apprentissage structuré et de certification aux bénévoles. Les médias sociaux permettent de partager régulièrement des détails au sujet des incidents qui surviennent ainsi que d’autres nouvelles, renforçant de ce fait l’engagement de l’ensemble de la communauté, encourageant la notion d’intendance des milieux marins et incitant les Canadiens à participer aux efforts de conservation des océans.

Recherche

beluga-necropsy

Qu’ils soient vivants ou morts, tous les incidents impliquant des animaux marins offrent des occasions d’acquérir davantage de connaissances sur eux et sur la cause de la situation. Ces connaissances peuvent permettre d’améliorer la sécurité des humains comme celle des animaux, et peuvent contribuer à réduire les menaces à l’avenir. Lorsqu’un animal meurt, les intervenants peuvent prélever des échantillons biologiques, effectuer des mesures, et examiner la carcasse à la recherche d’éléments de preuves liant ce décès à des activités humaines. Une nécropsie (dissection d’un animal mort) détaillée peut également être réalisée afin d’approfondir les connaissances (par exemple, cause du décès, présence d’une blessure ou d’une maladie). Dans certains cas, un animal vivant peut aboutir dans un lieu inhabituel, comme un dauphin dans une rivière (on parle d’« animal errant »). Les intervenants peuvent alors surveiller l’emplacement et le comportement de l’animal, mais n’interviennent souvent pas.

Pourquoi les interventions d’urgence sont-elles importantes?

Pour les animaux marins :

header-4

Les interventions d’urgence en cas d’incidents impliquant des animaux marins augmentent leur probabilité de survie et contribuent à améliorer la conservation de toutes les espèces marines par une connaissance améliorée des menaces qui pèsent sur elles. Si une espèce est répertoriée par la Loi sur les espèces en péril (LEP), le gouvernement est tenu par la loi d’agir pour prévenir son extinction, et les interventions d’urgence en cas d’incidents impliquant des animaux marins peuvent ainsi également constituer une obligation.

Pour les Canadiens :

mers-youth-outreach

Le public canadien souhaite des interventions d’urgence auprès des animaux marins en détresse, et même pour les animaux morts. Nos animaux marins sont d’importants éléments de notre patrimoine maritime, témoignant de la santé et de la prospérité des océans comme des innombrables communautés qui en dépendant pour leur subsistance.

Pour nos océans :

header-5

Les interventions d’urgence relatives aux incidents impliquant des animaux marins nous permettent de suivre l’évolution de la faune et de nos océans. Sans cette attention, des phénomènes naturels ou des événements d’origine anthropique sont susceptibles de nuire à nos océans et à notre faune, des épidémies peuvent se propager et stresser davantage les populations d’animaux, la prolifération d’algues nuisibles peut les tuer ou modifier leur comportement, et diverses activités humaines (pêche, navigation, exploration sismique, etc.) peuvent occasionner des blessures. Si nous ne prenions pas la peine de réagir et d’enquêter sur les incidents impliquant des animaux marins, ces problèmes seraient ignorés. Intervenir auprès des animaux marins en détresse, c’est faire preuve d’un comportement responsable, étant donné que nous sommes utilisateurs de nos océans et de la faune marine.

Intervention d’urgence auprès des animaux marins :

Les accidents impliquant des animaux sauvages continueront à se produire, mais nous pouvons en éviter en prenant les précautions appropriées, et être en mesure d’agir de manière responsable le cas échéant.

N’oublions pas que ces animaux font partie de notre patrimoine mondial. Pour la majorité des populations d’animaux marins, chaque individu joue un rôle clé dans la survie de l’espèce.

Il est essentiel de signaler toute rencontre de mammifères marins afin d’aider les scientifiques à effectuer le suivi de leurs habitats et de leurs populations, ainsi qu’à assurer leur intendance et leur conservation.

Signaler une urgence

Réseau d’observation en Colombie-Britannique

Si vous apercevez une baleine, un dauphin, un marsouin ou une tortue de mer en Colombie-Britannique, et qu’il ne s’agit PAS d’une situation d’urgence (l’animal est vivant, nage librement, et est en bonne santé), veuillez communiquer avec le BC Sightings Network :

Pour en savoir plus sur les animaux marins :

Pour en savoir plus sur la réglementation fédérale applicable à l’approche des mammifères marins et aux interactions avec ceux-ci :